Pourquoi se faire labelliser numérique responsable ?

Selon l’Ademe, le numérique représente 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Et ce chiffre risque de doubler d’ici 2025. Pour réduire cet impact, adopter de bons réflexes pour tendre vers le numérique responsable est impératif.

Qu’est-ce que le numérique responsable ?

Le numérique responsable est une démarche d’amélioration continue qui vise à réduire l’empreinte écologique, économique et sociale des technologies de l’information et de la communication (TIC). Le numérique responsable aborde donc les 3 piliers du développement durable : social, sociétal et environnemental. 

Qu’est-ce que le label NR (Numérique Responsable ?

Le Label NR permet d’identifier et de rassembler toutes les organisations qui s’engagent à réduire l’impact du numérique. Ce label est une co-production de l’institut du Numérique Responsable et de France IT et est opéré par l’Agence Lucie. 

Aussi bien pour le niveau 1 que pour le niveau 2, le label est garant d’un bon suivi de la démarche numérique responsable : l’organisation qui postule à la labellisation sera auditée. Elle devra ensuite proposer un plan d’action qu’elle s’engage à mettre en œuvre sur 3 ans. 

Combien coûte une labellisation ?

Si vous optez pour la labellisation du niveau 1, pour une entreprise de moins de 50 collaborateurs , vous devrez dépenser 2330 euros sur 3 ans. Pour le niveau 2, vous devrez dépenser 7000 euros sur 3 ans. Il faudra ajouter 0,01% du chiffre d’affaires par an si votre entreprise possède plus de 500 collaborateurs. 

Pourquoi se faire labelliser ?

Au-delà d’un guide qui vous aide à vous améliorer au quotidien, la labellisation permet de nombreux autres avantages :

  • Se différencier des concurrents et se donner un avantage concurrentiel
  • Donner du sens à l’entreprise et aux employés en prenant des engagements forts pour la planète
  • Anticiper la régulation imposée du numérique par le gouvernement ou les consommateurs
  • Prouver à ses parties prenantes que l’entreprise met tout en oeuvre pour réduire son impact écologique sur le numérique